samedi 27 septembre 2014

Écoles privées : des coupes massives déplaceraient 30% des élèves vers le public

"La réduction de 50% du financement des écoles privées entraînerait la fermeture de la «vaste majorité» d'entre elles, ce qui ne ferait que coûter plus cher à l'État selon la Fédération des établissements d'enseignement privés. Le quotidien La Presse rapportait vendredi que le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, envisage de couper d'au moins 50% le financement accordé aux écoles privées. La nouvelle a fait bondir Jean-Marc St-Jacques, président de la Fédération. Une décision comme celle-là «va plutôt provoquer un exode massif vers le public, ce qui coûterait pas mal plus cher au gouvernement», affirme-t-il. Les élèves qui fréquentent le public sont financés à 100% par les deniers de l'État, contrairement à ceux du privé où les parents assument une partie des coûts. Une réduction de 50% du financement public entraînerait une hausse similaire de la facture refilée aux parents, ajoute M. St-Jacques. Présentement, il en coûte en moyenne 4000$ pour envoyer son enfant dans une école secondaire privée, un chiffre qui grimperait alors à 6000$. Le président de la Fédération prévoit qu'avec une telle augmentation, au moins 30% des élèves se tourneraient alors vers le public, ce qui menacerait sérieusement l'existence de plusieurs écoles privées." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: