lundi 29 septembre 2014

Le MEMO à la défense de l’école publique

"Le parti politique de l’actuelle présidente de la Commission scolaire de Montréal, le Mouvement pour une école moderne et ouverte (MEMO), a dévoilé dimanche sa plateforme ainsi que ses treize candidats. À couteaux tirés avec le ministre de l’Éducation Yves Bolduc, Catherine Harel-Bourdon s’engage à « défendre » l’éducation publique montréalaise contre les compressions annoncées, promettant d’obtenir le financement nécessaire pour maintenir la qualité de l’enseignement dans les écoles de Montréal. Le MEMO souhaite aussi accroître la participation aux élections scolaires, qui s’élevait à seulement 7,9% aux dernières élections, en 2007." Philippe Orfali, Le Devoir.

Aucun commentaire: