lundi 29 septembre 2014

L'école publique doit passer avant le privé, plaide Claire Pimparé

"Le gouvernement du Québec doit financer adéquatement l'école publique avant de subventionner aussi généreusement l'école privée, dénonce la porte-parole de la Fédération autonome de l'enseignement, Claire Pimparé. «On n'a pas le choix de se questionner sur le financement. Il faut se questionner sur l'école privée. Il faut être réaliste», plaide Claire Pimparé, comédienne bien connue pour son rôle de Passe-Carreau et porte-parole depuis six ans de la Fédération autonome de l'enseignement. Cette semaine, le ministre de l'Éducation Yves Bolduc a reconnu que son gouvernement étudiait l'hypothèse de réduire de moitié le financement des écoles privées, qui atteint au moins 60%. Claire Pimparé est d'avis que les écoles publiques et leurs besoins criants devraient passer en premier." Suite de l'article de Samuel Auger du Soleil.

Aucun commentaire: