dimanche 28 septembre 2014

L’école selon Liberté

"On a beaucoup parlé, depuis le printemps étudiant de 2012, des coûts de l’éducation au Québec. Aux partisans de la gratuité scolaire, du primaire à l’université, se sont opposés les tenants de la « juste part » individuelle à fournir pour s’éduquer. Une grande question a cependant été négligée : l’éducation, d’accord, accessible à tous, bien sûr, mais pour quoi faire ? Les têtes d’affiche des carrés rouges, en déplorant la marchandisation de l’éducation, ont bien tenté d’entraîner le débat vers les finalités de la chose, mais elles ont rarement été relayées. La revue Liberté, dans son numéro d’automne 2014, place justement cette grande question au coeur de la discussion. «Paradoxalement,écrit le philosophe Eric Martin, nous avons exigé à grands cris qu’on sorte les religieux de l’école, mais ce fut aussitôt pour ouvrir grandes les portes du temple aux marchands, adeptes de l’esprit entrepreneurial et de la “création d’emplois”, qui ignorent tout de l’éducation et la ramènent à la seule chose qui leur importe : l’économie et l’argent.»   " Suite de l'article de Louis Cornellier du Devoir.

Aucun commentaire: