mardi 7 octobre 2014

Éducation: bilan positif du programme Je suis capable !

"Au cours des trois dernières années, 350 jeunes en provenance de 9 écoles primaires de la Mitis ont participé aux ateliers visant à stimuler leur curiosité face aux sciences dans le cadre du programme Je suis capable! L'objectif du programme est de susciter l'intérêt des jeunes relativement aux sciences, aux technologies et aussi de stimuler leur curiosité pour éviter le décrochage scolaire dans quelques années. Le programme vise aussi à familiariser les jeunes avec les grandes et imposantes maisons d'enseignement comme le cégep et l'université. Le taux de satisfaction des jeunes qui ont participé à ce programme a été de 95%. Les organisateurs souhaitent le poursuivre. D’ailleurs, le Carrefour sciences et technologies est déjà à la recherche de financement pour l'an prochain." Agence QMI.

"Pour intéresser les jeunes des régions aux sciences, il faut s'y prendre tôt. Le projet Je suis capable, lancé en 2012, a permis à 350 jeunes de la Mitis d'apprivoiser cet univers. Le Carrefour des sciences et technologies de l'Est du Québec présentait mardi matin les fruits de ce projet-pilote qui s'adresse spécifiquement aux jeunes des milieux ruraux. Des jeunes comme Florence Pouliot, une élève de 6e année qui au fil des ateliers, s'est découvert un intérêt pour la mécanique des bâtiments. « Dans le fond, avant, j'aimais pas beaucoup les sciences, puis depuis que j'ai fait ça, je m'intéresse plus aux sciences », confirme celle qui a obtenu une mention pour la meilleure participation. Pour la directrice du Carrefour des sciences et technologies de l'Est du Québec (SSTEQ), Roselyne Escarras, ce n'est pas un hasard si ce sont des jeunes de petites municipalités qui sont au cœur du programme. «Ils ont moins d'opportunité de connaître toutes sortes de domaines. Il y a peu de professions qui sont représentées, donc c'est pour ça qu'on veut amener les jeunes à voir des choses qu'ils n'ont pas l'habitude de voir», explique Mme Escarras." Suite de la nouvelle de Monica Lalancette de Radio-Canada et source de la photo.

Aucun commentaire: