mercredi 8 octobre 2014

Les élèves de la réforme

"Ce sera la catastrophe! Les élèves issus de la réforme du secondaire seront des cancres ! Ils ne sauront pas lire, écrire et compter. Ils n’auront aucune connaissance générale, aucune curiosité, aucune autonomie. Il va falloir les prendre par la main et recommencer leur éducation au complet lorsqu’ils atteindront les études supérieures! On appréhendait effectivement le pire au collégial lorsqu’on envisageait l’arrivée des élèves issus de la réforme du secondaire. Pourtant, depuis deux ans maintenant, les élèves de la réforme ont atteint le collégial et il n’y a pas eu de désastre. En effet, les étudiants d’aujourd’hui savent écrire pour la plupart, ils sont généralement autonomes et persévérants. Ils s’enthousiasment pour les travaux de longue haleine et performent lors des exercices hebdomadaires. Lorsque je compare les élèves d’aujourd’hui qui travaillent sur un exercice donné à 17 h, par exemple, je constate qu’ils planchent jusqu’à la fin du cours à 18 h pour donner une copie propre et pertinente, alors que les élèves d’il y a 20 ans partaient en vitesse au bout de 15 minutes en remettant des copies brouillonnes avec des réponses approximatives." Suite de la lettre d'opinion de Guy Ferland parue dans La Presse+.

Aucun commentaire: